Destroyer

Thursday 29 October

Partir de rien à chaque nouveau chapitre. Tel est le motto de Dan Bejar, aux manettes de Destroyer depuis plus de 20 ans. Si la bonne dizaine d’albums produits par le groupe sont aussi excellents, c’est justement car le leader de ce groupe de “pop expérimentale” choisit d’effacer l’ardoise de son histoire à chaque fois. Tout en gardant son goût immodéré pour des textes poétiques et nébuleux, des mélodies introspectives et un goût assumé pour les déviances sonores subtilement dosées. Une bande originale de rêve métaphysique, ponctuées d’hymnes indie-pop parfaitement composées. Nota bene : ne pas oublier de garder les yeux ouverts lors du passage de Destroyer sur scène.

Starting from scratch at every new turn. Such is the M.O. of Dan Bejar, the man behind Destroyer for over twenty years. And because he chooses to constantly clear his slate, this “experimental pop” band has released ten excellent albums, all of which bear the mark of his passion for misty and poetic lyrics, introspective melodies, and a love for subtle sonic deviances. The perfect soundtrack for metaphysical dreams, interspersed with perfect indie-pop hymns. Please note : keep your eyes wide open when Destroyer comes to town.