Glass Candy

Grande Halle de la Villette, 2013

En voilà un qui, sous un autre déguisement, réussira à refouler la scène du festival quasi incognito. Johnny Jewel, le patron du label américain Italians Do It Better et membre et producteur de Chromatics, qui avait fait un passage inoubliable lors de l’édition précédente, reviendra pour cette édition sous la bannière Glass Candy. C’est que depuis la bande originale de Drive, qu’il avait partiellement chapotée, Jewel a atteint une telle stature qu’il semble aujourd’hui difficile de se passer de lui. Au sein de ce groupe-là, il laisse libre cours au revival italo-disco passé dans un filtre électro-dark avec la délicieuse assistance de sa partenaire de crime la chanteuse Ida No. En live, Glass Candy est réputé pour muscler son jeu avec aplomb et accélérer le tempo. Nul doute que l’érotisme flagrant de leurs morceaux, véritables fantasmes nocturnes, devrait faire souffler un vent de sensualité entre les arches métalliques de la Villette.

Page Facebook de Glass Candy

Pitchfork Music Festival Paris 2018

Created with Sketch.
Created with Sketch.