John Maus

Grande Halle de la Villette, 2018

Entre Joy Division et la bande-son d’un film de Lynch, il y a John Maus. Une synth pop funèbre et tordue, noyée dans la reverb et le spleen, une atmosphère flippante et hypnotique avec un groove feutré… la cold wave de l’américain ne laisse pas insensible. Excessif, jonglant avec le grotesque et le kitsch pour finir vautré dans le génial, il fait partie des artistes qui divisent les critiques et déboulonnent les conceptions aussi bien sur album qu’en live. En effet sur scène, la mélancolie froide de la musique gravée se substitue à une énergie live complètement barrée !

Page Facebook de John Maus