Past

John Pope

After Party,
Jeudi 29 octobre 2015

John Pope aime qualifier sa musique de « maximalisme textural électronique ». On peut entendre les vastes paysages sonores de ce producteur des Philippines dans la bande originale du court-métrage fantastique Agos: The Manila Dream présenté au Festival de Cannes 2015. Si la découverte d’ »American Idiot » de Green Day l’a incité à apprendre la guitare, c’est après avoir flashé sur  » Genesis » de Justice que John Pope a décidé de s’orienter vers l’électronique en s’essayant aux samples disco. Depuis, son style s’est installé dans une zone expérimentale qui mêle textures et plages atmosphériques pour produire un son addictif. John est également un membre fondateur du Logiclub, un groupe d’entraide entre amis sur le logiciel Logic organisant aujourd’hui des ateliers et des concerts à travers toutes les Philippines. En dehors du projet John Pope, il est membre du groupe d’indie pop Never the Strangers, mais aussi DJ deep house et techno (et producteur de house lo-fi) sous le nom d’Arms Akimbo.