Past

José González

Grande Halle de la Villette,
Samedi 1er novembre 2014

Si vous étiez présent au Pitchfork Music Festival Paris et que la frimousse de José González vous dit quelque chose c’est qu’il était lui aussi déjà là l’année dernière en tant que frontman de Junip, groupe qui l’a occupé ces quatre dernières années. Mais pour qui se souvient du folk dépouillé et crève-cœur de ses œuvres solos, son retour aux affaires sous son vrai nom est une bénédiction. Alors qu’on attend toujours le successeur de son dernier album solo, In Our Nature (en 2007), on se ravira déjà du jeu de guitare tricoteur de l’Argentino-suédois, de sa voix désincarné et troublante à la fois et on l’attend sa prestation comme une respiration calme qui devrait résonner dans la Grande Halle de la Villette comme un chant spirituel dans une cathédrale.