Past

Omar S

After Party, 2015

Detroit a su dépasser sa génération dorée. Et le meilleur exemple s’appelle Omar S. Apparu sur la scène techno au début des années 2000, Alex Smith a toujours entretenu un certain mystère autour de son personnage public, tout en dépassant l’héritage de sa ville. Techno, mais aussi syncopes house, minimalisme maîtrisé et, plus surprenant, esprit funk en sous-texte, dressent l’attirail d’un animal des platines dont la réputation n’est plus à faire. L’axe Detroit-Paris est ouvert.