SOPHIE

Friday 31 October

S’il ne fallait retenir qu’un seul tube underground surprise de l’année dernière, ce serait peut-être l’explosif “BIPP” de l’énigmatique Sophie. Avec un tel nom et une voix suraigüe qui répète coquinement “I can make you feel better if you let me” (“je peux te faire te sentir mieux si tu me laisses faire”), on a un temps pensé que Sophie était une future pop star féminine aux idées bien tranchées. Perdu, Sophie est un homme, producteur londonien, à qui on prête depuis un rôle de révolutionnaire de la pop électronique qui lui va bien. L’esthétique est outrancière, fluo, entre beats hip-hop ultra lourds, parfois même trap, synthés cheesy proches de la dance des années 90, voix découpées, perchées, images kawaii… Un genre de pop 3.0 inclassable, qui réussit à séduire à la fois la crème des producteurs électroniques (Sophie est hébergé chez Numbers, le label écossais qui a lancé Rustie ou Hudson Mohawke) et les amateurs de pop bariolée mais ultra-catchy et impossible à se sortir de la tête. Avec Sophie, la révolution est en marche, à vous de savoir monter dans le train à temps. Vos oreilles n’en ressortiront pas indemnes.

If you were to throw away all of last year’s surprise underground hits, then the one to keep would be “BIPP” by the enigmatic Sophie. With this name and that excruciatingly high voice endlessly repeating “I can make you fell better if you let me,” we thought Sophie was your usual future female pop star. False. Sophie is a man, a London-based producer who has long been instrumental in fomenting an electronic pop revolution. His outrageous and fluorescent aesthetics blend heavy beats, part hip-hop, part trap, cheesy 90s dance synths, cut-up vocals, kawaii imagery… An unclassifiable pop 3.0 that has seduced the cutting edge of electronic producers (Sophie is signed on Numbers, the Scottish label who launched Rustie and Hudson Mohawke), as well as the fans of flamboyant and super-catchy earworm-pop. The Sophie revolution is coming, its your job to catch on. Your ears will not survive.

soundcloud.com/msmsmsm