Thom Sonny Green

Wednesday 26 October

Le succès d’Alt-J et la pression qui va avec ont-ils déclenché un besoin d’évasion chez son batteur ? Thom Sonny Green a bien fait de se trouver une oasis d’expression personnelle : si on retrouve chez lui la même envie de paysages sonores que chez son groupe principal, ses enchevêtrements hip-hop qui rappellent autant Amon Tobin que Madlib ou Ulrich Schnauss sont aussi singuliers que bienfaiteurs pour l’esprit.

Did both the success and pressure that came with being in Alt-J trigger the drummer Thom Sonny Green’s need to break out? It’s a good job that’s he’s found an oasis of self-expression. Although his musical landscape is not too dissimilar from his main group’s, his remarkable hip-hop complexities make you think Amon Tobin, Madlib or even Ulrich Schnauss – and they’re good for the soul too.